Aller au contenu principal

1644

Titre ouvrage français :
Voyage en Nubie et en Abyssinie, entrepris pour découvrir les sources du Nil pendant les années 1768, 1769, 1770, 1771, 1772 et 1773

Norbert Dodille (Université de La Réunion) : Conclusions générales

Je souhaiterais, dans cette intervention finale, reprendre et développer quelques réflexions sur ce monde au-delà des frontières et pourtant très exactement documenté, celui de l’utopie que je définirai, une fois encore, dans son rapport à la littérature et à l’histoire du genre viatique. L’utopie est une notion fortement connotée d’idéologie, il s’agit d’un système social imaginaire qui fut parfois considéré comme un ensemble de « vérités prématurées », pour reprendre une formule de Lamartine. Cette conception a été contestée assez violemment au cours du XIXe siècle...

Localisation :
Date et heure :

Voyages et utopies de la Renaissance aux Lumières : une réponse à la mondialisation

La mondialisation n’est pas un phénomène exclusivement contemporain, mais un processus historique cyclique qui s’est ouvert avec la découverte de l’Amérique et a pris une nouvelle direction à la fin du XVIIIe siècle.

Habituellement compris comme l’expression des aspirations au changement social, le genre de l’utopie narrative, alors florissant, ne peut-il s’interpréter également comme une réponse à ces premières formes de mondialisation ? C’est l’hypothèse qu’on s’est proposé d’explorer en montrant que la mondialisation suppose l’...

Localisation :
Date et heure :

Religion et sexualité dans l’univers de l’Utopie

L’un des avantages de la littérature utopique reste qu’elle se présente comme un récit de voyages. Cela permet de décrire des rencontres inhabituelles et, en même temps, de se protéger contre le système de censure. La fonction utopique est ainsi, dans la société de l’Ancien Régime, extrêmement utile pour exprimer des fantasmes qui, autrement, ne s’exprimeraient pas si facilement, et pour réaliser une critique de cette même société par les écrivains utopistes.

Voir la bibliographie générale du 7 février.

Localisation :
Date et heure :

L’Utopie après Thomas More

La littérature utopique naît en Occident avec le texte de Thomas More (1516). La structure que l’on trouve dans tous les textes de cette littérature est celui d’un récit de voyage, en partie réel, et en partie fictive. Néanmoins, il faut distinguer rigoureusement l’utopie par rapport à d’autres genres comme les voyages extraordinaires ou la robinsonnade. Après avoir défini l’histoire du succès et du déclin de la littérature utopique, on donne ici quatre exemples du XVIIème siècle qui relèvent de la forme classique de cette littérature, inspirés du modèle de Thomas...

Localisation :
Date et heure :

Norbert Dodille : Présentation : l’invention de l’Utopie et aujourd’hui l’Utopie (avec bibliographie)

Je souhaiterais, dans ces quelques pages, traiter d’un monde parallèle par excellence, celui de l’utopie littéraire que je définirai dans son rapport à la littérature et à l’histoire du genre viatique. L’utopie est une notion fortement connotée d’idéologie, il s’agit d’un système social imaginaire qui fut parfois considéré comme un ensemble de « vérités prématurées », pour reprendre une formule de Lamartine. Cette conception a été contestée assez violemment au cours du XIXe siècle par les théoriciens du socialisme dit marxiste. Des textes de Friedrich Engels en...

Localisation :
Date et heure :

Introduction et présentation générale (avec bibliographie)

Dans les siècles des Grandes Découvertes et de l’exploration du monde, entre le XVe et le XVIIIe siècle, le voyage scientifique n’est pas incompatible avec l’art de bien écrire. Géographes, cartographes, naturalistes, géologues, archéologues, médecins, anthropologues avant la lettre, philosophes, voire missionnaires demandent des réponses au monde qui s’offre au détour de l’expérience viatique.

La connaissance du monde demande, d'abord, de s'y situer. La science de la navigation est nécessaire au marin et, plus...

Localisation :
Date et heure :

Présentation des "raisons du voyage"

Les Raisons du voyage

Éléments de bibliographie

Récits de voyage
Bougainville, Louis Antoine de, Voyage autour du monde, Michel Bideaux et Sonia Faessel éd., Paris, PUPS, 2001 (coll. « Imago mundi » 3) [première édition savante de l’édition originale de 1771 et variantes des éditions suivantes, documents inédits].
Brosses, Charles de, Lettres familières. Texte établi par Giuseppina Cafasso. Introduction, notes et bibliographie par Letizia Norci de Azevedo, Naples...

Localisation :
Date et heure :

François Moureau (Paris-Sorbonne) : Conclusions

La flibuste est une activité tout à fait différente de la course en Méditerranée par ses manifestations, par son objet et, donc, par les relations que l’on en conserve. Elle s’effectue dans la partie occidentale de l’Atlantique, entre les îles de la Caraïbe et le continent américain. Elle est pratiquée par des marins dits « aventuriers », d’origine hollandaise, anglaise et française pour l’essentiel, contre les possessions et les navires espagnols. Vers 1630, elle installe des bases terrestres dans l’île de la Tortue et sur la côte nord-est de Saint-Domingue. Le terme...

Localisation :
Date et heure :

La course en Méditerranée : une histoire partagée

Quelques travaux d'Alain Blondy sur la question

« L’Ordre de St Jean et l’essor économique de Malte (1530-1798) », Revue du monde musulman et de la Méditerranée, 71, 1994/1, pp. 75-90 et pp. 243-253.
Froment de Champlagarde (Anne-Charles), Histoire abrégée de Tripoly de Barbarie (1794), et Suite de l’histoire de la régence de Tripoly de Barbarie. Règne d’Aly Caramanly (1793), présentation et annotation des manuscrits par Alain Blondy, Paris, Bouchene, 2001.
L'Ordre de Malte au XVIIIe siècle. Des dernières splendeurs à la...

Localisation :
Date et heure :