Aller au contenu principal
Continent :

1007

Titre ouvrage original :
Voyage de Madagascar, connu aussi sous le nom de l'Isle de St Laurent. Par M. de De l'... Commissaire provencial de l'artillerie de France
Titre ouvrage français :
Voyage de Madagascar, connu aussi sous le nom de l'île de Sain-Laurent. Par M. de De l'... Commissaire provencial de l'artillerie de France

904

Titre ouvrage original :
Relation du premier voyage de la Compagnie des Indes Orientales en l'Isle de Madagascar ou Dauphine. par...

43

Titre ouvrage français :
Journal de Daniel Thouars, pilote du 'Triomphe', depuis La Rochelle du 30 mars 1670 jusqu'à Madagascar au 18 février 1671. Ledit vaisseau commandé par M. Foran ayant relâché à Lisbonne et au Brésil

« Res fictae, res factae » : les lazaristes de Madagascar au XVIIe siècle

Illustration

Les écritures arabico-malgaches (Sorabe) et la Grande Maison (Tranobe) sont emblématiques de la religion pratiquée dans l’Anosy au Sud-Est de Madagascar depuis les premières vagues du peuplement de l’île. Entre islam revisité et pratiques ancestrales, le microcosme lazariste en mission depuis 1648 au Fort-Dauphin achoppe au caractère vécu essentiellement comme anthropocentriste du christianisme. Le cadre de cette évangélisation difficile est la première tentative d’établissement français à Madagascar sous l’égide de la...

Époque :
Localisation :
Date et heure :

Regards d’une femme voyageuse sur les femmes de son temps : Ida Pfeiffer à Maurice et à Madagascar (1857)

A travers la re-lecture de l’œuvre désormais classique d’Ida Pfeiffer, Voyage à Madagascar, paru en 1861, notre communication souhaite s’attacher aux regards particuliers que la voyageuse autrichienne pose sur les autres femmes, lors de son périple dans l’océan Indien qui l’amène à Maurice, colonie britannique, puis à Madagascar en 1857 au cœur d’un complot diplomatique. Ainsi cette femme acquise à l’idée d’expansion coloniale européenne concentre-t-elle dans ses impressions de voyage un certain nombre de représentations sur la place de la femme dans la société ou la colonie, notamment sur l’...
Époque :
Localisation :
Date et heure :

« Paulhan et Renel, une époque, deux perceptions de Madagascar et deux entreprises littéraires »

Charles Renel (1866-1925) et Jean Paulhan (1884-1968) séjournèrent en même temps à Madagascar entre 1908 et 1910 puis écrivirent sur sa culture durant toute leur vie. Tous deux enseignants, ils n'entrèrent pas en contact avec le pays avec les mêmes dispositions d'esprit. Alors que Paulhan, jeune homme de 23 ans, ne resta que 33 mois sur place (1908-1910), Renel, docteur en histoire des religions, dirigea la mise en place de l'enseignement français laïc durant plusieurs années et vécut à Madagascar jusqu'à sa mort. Les deux hommes étudièrent le malgache mais le premier...

Époque :
Localisation :
Date et heure :

« Sur des images disparues : les premiers daguerréotypes de la zone océan Indien du commandant Guillain »

L'historiographie traditionnelle contourne généralement la personne et l'œuvre de Charles Guillain (1808–1875). Si l'on se souvient parfois qu'il a été l’organisateur de la colonie de la Nouvelle-Calédonie (1861), on ignore qu'il fut auparavant attaché à la station navale de l'île Bourbon. De 1836 à 1848, à bord de La Prévoyante, de La Dordogne, puis du Ducouëdic, Guillain navigua en mer Rouge et dans l’océan Indien, accumulant de riches informations sur Zanzibar, la côte ouest de Madagascar, l’île de Nossi-Bé. Les trois rapports qu’il rédigea firent à ce Saint-...

Époque :
Localisation :
Date et heure :

« Francophilie et indigénophilie paradoxales à travers Le Décivilisé de Charles Renel »

S’appuyant sur une lecture sociologique de la littérature coloniale, une démarche hypothético-déductive et une analyse systémique, cette communication se propose de clarifier l’ambivalence de la francophilie et de l’indigénophilie à travers Le décivilisé de Charles Renel.

Soif de connaître l’autre conduisant à l’attrait irrésistible d’Adhémar pour la région et la population betsimisaraka (description quasi irréelle du paysage, indolence, sérénité…) d’une part et soif de découvrir l’autre débouchant sur la fascination des Betsimisaraka...

Époque :
Localisation :
Date et heure :

« Littérature, culture et colonisation : le cas malgache »

Madagascar, la plus grande île de l’océan Indien, se trouve parmi les anciennes colonies françaises. De ce fait, il garde des traces de la colonisation, non seulement dans son histoire, mais aussi dans la culture et la mentalité de son peuple. Nous intéressant au domaine de la littérature, nous nous posons des questions sur les incidences de la colonisation sur la culture malgache, notamment sur la littérature. Comment se manifestent ces incidences dans le domaine de la littérature ? La littérature étant un fait culturel reçoit a priori des impacts de la colonisation...

Époque :
Localisation :
Date et heure :

« Les représentations autour des Sénégalais à Madagascar »

L'armée coloniale française qui a conquis la capitale du Royaume de Madagascar en 1895, et qui a dans les années suivantes établi son contrôle sur les provinces insoumises (la « pacification »), et lutté contre l'insurrection qui suivit de près la conquête, était composée d'éléments recrutés les uns en métropole, les autres dans les colonies françaises. Parmi les troupes coloniales envoyées ainsi à Madagascar, les originaires de l'Afrique Occidentale Française, généralement connus sous le nom de « tirailleurs sénégalais » — bien que la plupart n'aient pas été...

Époque :
Localisation :
Date et heure :