Aller au contenu principal

Conférences

François de L’Estra sur la route maritime des Indes (Relation, 1677).

Dans les premiers mois de 1677, Estienne Michallet, un libraire parisien, publiait un petit volume : une _Relation d’un voyage nouvellement fait aux Indes orientales […] par le sieur de L’Estra_. Le conférencier vient de rééditer pour la première fois ce texte (Voyage aux Orientales de François de L’Estra (1671-1675), Paris, Chandeigne, 2007). La personnalité de François de L’Estra est mal connue ; les recherches de Dirk Van der Cruysse, fondées en grande partie sur l’analyse du texte lui-même, concluent qu’il s’agissait vraisemblablement d’un jeune Parisien de petite...

Époque :
Date et heure :

L’abbé de Choisy au Siam

L’abbé François-Timoléon de Choisy (1644-1724) est un personnage avant d’être un voyageur et un relateur. Issu d’une bonne famille de la noblesse, il est élevé comme une fille par sa mère et se complait à vivre de cette manière. Mais comme militaire, il participe à la guerre de Hollande (1672) et sert à Rome de conclaviste avec le cardinal de Bouillon (1676). Attiré par les Missions étrangères, qui viennent d’être créées pour l’évangélisation de l’Asie, il n’y entre pourtant pas, mais il y résidera une bonne partie de sa vie. Sa conversion lui fait souhaiter d’...

Époque :
Localisation :
Date et heure :

Découverte des voyages de Barthélemy Carré (1668-1674)

Le conférencier vient de publier de Barthélemy Carré, _Le Courrier du Roi en Orient. Relations de deux voyages en Perse et en Inde. 1668-1674_, Dirk Van der Cruysse éd., Paris, Fayard, 2005, 1210 p., une savante édition de deux manuscrits inédits (BnF et British Library) rédigés, au moment de la création de la Compagnie des Indes orientales, par un agent de Colbert, aventureux et curieux, doté d’une plume alerte et d’une solide santé ; une vraie découverte que Dirk Van der Cruysse présente à l’occasion de ce séminaire. La première rencontre avec Carré a été un passage...

Époque :
Localisation :
Date et heure :

Les dieux, démons et sexualités de l'Asie vus par les voyageurs du XVIIe siècle

Au XVIIe siècle, l'altérité religieuse n'est jamais considérée du point de vue de la tolérance, terme encore fortement négatif. C'est pourquoi, pour les voyageurs sur la route des Indes qui vont intéresser cette conférence, la première religion qu'ils rencontrent, l'Islam, est un objet d'aversion ; rares sont les voyageurs comme La Boullay Legouz qui s'efforcent en apprenant l'arabe de pénétrer la réalité de cette religion. Un autre sacré que celui du christianisme n'est pas concevable. Plus que le monothéisme musulman issu de la tradition du Livre, le polythéisme...

Époque :
Localisation :
Date et heure :