Aller au contenu principal

Conférences

Le Grand Tour: une expression problématique pour désigner les pratiques du voyage des élites en Europe à l'époque moderne ?

L’expression « Grand Tour » est moderne, mais c’est surtout un concept à valeur opératoire, dont il faut circonscrire les limites : géographiques (l’Europe plus que l’Italie ?), sociales (nobles, jeunes ?), chronologiques (du 16e au 19e siècle ?), esthétiques (finalités ?). L’histoire du tourisme le qualifie comme un voyage d’éducation et de divertissement qui précède le tourisme lui-même. La notion de « tour » est ancienne, le concept de Grand Tour naît au 17e siècle comme un déplacement dans l’espace avec une composante de sociabilité. Dans les diverses langues de l’Europe, l’...

Localisation :
Date et heure :

Le "laboratoire montagnard" : entre histoire culturelle et approches littéraires

Par laboratoire montagnard nous entendons un creuset d'écritures qui visent une transmission de connaissances : de soi, des habitants, de la nature, de l'histoire du globe. Nous allons chacun proposer des études de cas permettant d'illustrer le fonctionnement de ce laboratoire en tant que s'y interpénètrent l'expérience et la théorisation, la description et l'explication, le scientifique et l'émotionnel.
Les cas de Lalande - et dans une moindre mesure de Bordier - nous aideront à cerner le "moment 1770-1800" comme une période de grande effervescence, où s'...

Localisation :
Date et heure :

Le rêve du voyageur à l'épreuve de l'émigration : le cas de l'Italie sous la Révolution française

Le tranquille rituel des voyages en Italie est mis brusquement en question à la fin du XVIIIe siècle par les événements révolutionnaires. Sauf exception, l’étude de la littérature de l’émigration demande de considérer les séries à travers les récurrences et les constantes de leur discours plus que pour leur valeur propre. Il faut aussi envisager la question sur une plus longue durée, de la fin de la Guerre de Sept Ans (1763) à la Révolution de 1848, qui est aussi la décennie où se développent le chemin de fer et une autre forme de voyage. On notera aussi que des...

Époque :
Localisation :
Date et heure :

Aux sources du voyage romantique : le voyage patriotique dans la France des années 1760-1820

Quel peut être l'apport de l'historien des Lumières à une réflexion sur le voyage en France au temps du romantisme ? Il pourrait être d'une part celui d'une vision décalée, qui se pose la question de la genèse du voyage romantique et interroge la période 1760-1820 en tant que s'y constitue une certaine façon d'appréhender le territoire. Cet apport pourrait d'autre part consister en une vision inversée par rapport à celle qui est coutumière au littéraire. L'historien en effet ne se pose pas en premier lieu la question de la forme narrative ou de la poétique du récit de...

Époque :
Localisation :
Date et heure :