Histoire générale des voïages, ou nouvelle collection de toutes les relations de voyages par mer et par terre, qui ont été publiées jusqu’à présent dans les différentes langues de toutes Nations connues : contenant ce qu’il y a de plus remarquable, de plus utile, et de mieux avéré, dans les pays où les voyageurs ont pénétré, touchant leur situation, leur étendue, leurs limites, leurs cités et leurs principales villes, leurs ports, leurs rades, leurs édifices, etc. Avec les mœurs et les usages des habitants, leur religion, leur gouvernement, leurs arts et leurs sciences, leur commerce et leurs manufactures ; pour former un système complet d’histoire et de géographie moderne qui représentera l’état actuel de toutes les Nations : enrichi de cartes géographiques nouvellement composées sur les observations les plus authentiques, de plans et de perspectives ; de figures d’ animaux, de végétaux, habits, antiquités, etc.

Titre ouvrage original
Histoire générale des voïages, ou nouvelle collection de toutes les relations de voïages par mer et par terre, qui ont été publiées jusqu’à présent dans les différentes Langues de toutes Nations connues : contenant ce qu’il y a de plus remarquable, de plus utile, et de mieux avéré, dans les Païs où les voïageurs ont pénétré, touchant leur Situation, leur Etendue, leurs Limites, leurs Cités et leurs principales Villes, leurs Ports, leurs Rades, leurs Edifices, etc. Avec les Mœurs et les Usages des Habitans, leur Religion, leur Gouvernement, leurs Arts et leurs Sciences, leur Commerce et leurs Manufactures ; pour former un système complet d’Histoire et de Géographie moderne qui représentera l’état actuel de toutes les Nations : enrichi de cartes géographiques nouvellement composées sur les Observations les plus authentiques, de Plans et de Perspectives ; de Figures d’ Animaux, de Végétaux, Habits, Antiquités, etc.

Conclusions

Le séminaire a surtout traité du voyage en Italie, du Grand Tour. Par rapport aux voyages au long cours, de l’Orient aux Amériques et ailleurs, ces voyages sont déjà une forme première du tourisme, dans la mesure où ils n’ont pas, comme les autres, une finalité professionnelle. Le voyage d’Europe, dans ses relations rédigées entre le 16e et le 18e siècle principalement, est au mieux un voyage d’information scientifique, technique ou scientifique, mais le plus souvent c’est une entreprise d’éducation pour l’aristocratie européenne. Il convient de compléter ce catalogue...

Localisation
Date et heure

Le Pèlerinage à Lorette de quelques voyageurs français entre Renaissance et Lumières.

Au moment de la découverte, en 1770, du voyage manuscrit de Montaigne, l’intelligentsia parisienne crut tenir dans ce récit de la visite ad limina du philosophe un texte où l’Église de Rome serait jugée d’une manière que l’on supposait être digne d’un des pères fondateurs de la pensée des Lumières. « Ce sera un véritable cadeau pour les philosophes et les gens de lettres », notait alors un anonyme correspondant des Affiches de province . Si un écrivain français passait pour être à la source d’une certaine modernité, c’était bien le seigneur de Montaigne, heureusement...

Localisation
Date et heure

Présentation et bibliographie

Évoquer le voyage en Europe à l’Âge classique et, particulièrement au XVIIIe siècle, c’est parler d’un de ces continents perdus de notre mémoire que rien ne pourra jamais restituer. En l’espèce, il faut distinguer le voyage lui-même des témoignages qui nous en restent : témoignages écrits, dessinés ou peints, archives diverses. Car comme pour la plupart des activités humaines, il ne nous reste rien du voyage. Et d’ailleurs peut-on même parler de voyage ? Sinon d’errance ou de vagabondage ? Le colporteur qui descend des monts de l’Ardèche pour vendre de la dentelle...

Localisation
Date et heure

Le Grand Tour: une expression problématique pour désigner les pratiques du voyage des élites en Europe à l'époque moderne ?

L’expression « Grand Tour » est moderne, mais c’est surtout un concept à valeur opératoire, dont il faut circonscrire les limites : géographiques (l’Europe plus que l’Italie ?), sociales (nobles, jeunes ?), chronologiques (du 16e au 19e siècle ?), esthétiques (finalités ?). L’histoire du tourisme le qualifie comme un voyage d’éducation et de divertissement qui précède le tourisme lui-même. La notion de « tour » est ancienne, le concept de Grand Tour naît au 17e siècle comme un déplacement dans l’espace avec une composante de sociabilité. Dans les diverses langues de l’Europe, l’...

Localisation
Date et heure
S'abonner à Du 16e au 18e siècle