Aller au contenu principal
Voyage de Jérusalem. Publié pour la première fois d’après les manuscrits, avec une introduction et des notes par A. Couret
Destination :
Forme :
À propos
Itinéraire :
Beaugency - Orléans - Paris - Essonnes - Fontainebleau - Nemours - Montargis - Briare - Cosne - Pouilly - La Charité - Nevers - Saint-Pierre-le-Moutier - Moulins - Varennes - La Palisse - La Pacaudière - Roanne - Saint-Symphorien - Tarare - Bully-la-Tour - Lyon - le Rhône - Vienne - Condrieu - Tournon - Valence - Livron - Saint-Esprit - Avignon - Marseille - Port-Miou - Cassis - Port-Miou - îles Saint-Pierre - île Rousse - île de Malte - Satelie - île de Chypre - Lernica - Seïde - Saint-Jean-d’Acre - Jaffa - Jazour - Lidda - Rama - Saint-Jérémie - Modin - Jérusalem - Béthanie - Jérusalem - Bethléem - Béticelle - Saint-Jean - monastère de Sainte-Croix - Jérusalem - Saint-Jérémie - Rama - Jaffa - Saint-Jean-d’Acre - Sepphoris - Nazareth - mont Thabor - Tibériade - Béthulie - Cana - Nazareth - Saint-Jean-d’Acre - Caïphas - mont Carmel - Caïphas - Saint-Jean d’Acre - île de Chypre - Lernica - Livourne - Castel-Florentin - Ponte-Gibon - Stragin - Sienne - Lucignano - Buon-Convento - Torniery - La Seala - Ponte-Centino - Aqua-Pendente - Saint-Laurenzo - Bolsena - Monte-Fiascone - Viterbe - Ronciglione - Sonstra - Montorosso - Bourguet - Montmare - Rome - Castel-Novo - Civita-Castellana - Narny - Aqua-Spars - Massa - Montefalco - Foligny - Assise - Foligny - Seravalle - Tollentin - Racanatte - Lorette - Sirol - Lorette - Assise - Pérouse - Traicelle - Sinnague - Castiglione - Florentin - Pontochine - Florence - Pise - Livourne - île de Saint-Honorat - Cannes - Fréjus - Draguignan - Fajol - Bras - Codiniac - Saint-Joseph - Saint-Maximin - montagne de Sainte-Baume - Marseille - Valence - Tournon - Beaugency
Date :
du 24 avril 1715 au 29 avril 1716
Type :
pèlerinage fait en diligence, en coche, en bateau, en chaloupe, à pied et à cheval
Esthétique :
«Il [sc. le récit de son pèlerinage] est sans prétentions, simple, exact, véridique: miroir tranquille et sûr de ce qu’était la Terre-Sainte dans les premières années du XVIIIe siècle, [...]. N’y cherchez ni les élans d’enthousiasme et les éclairs de génie d’un Châteaubriand, ni les curieuses et un peu crédules recherches d’un Mislin, ni le charme poignant et la science d’un Vogué, ni les révélations topographiques d’un Victor Guérin, ni même les trésors de détails et de légendes du Père Boucher, dans son livre intitulé le Bouquet sacré, etc. Non, c’est l’œuvre d’un cœur simple, d’un esprit juste, tempéré, point romanesque ni héroïque, même un peu froid, mais instruit, lettré et qui raconte modestement, franchement, naïvement, ce qu’il a vu»(XVII-XVIII, Préface de l’éditeur).
Références bibliographiques
Lieu :
Orléans
Année :
1889
Editeur :
H. Herluison
Nombre d'exemplaires :
XXVII [XXIII]-206 p.
Format :
in-16