Aller au contenu principal
Niger et Bénué, voyage dans l'Afrique centrale
Auteur :
Destination :
Forme :
À propos
Itinéraire :
Bordeaux - La Corogne - Lisbonne - îles Canaries - Dakar - Tiarroye - M'Baw - Rufisque - Kounoun - Bétiot - M'Bidjem - N'Den - oasis du Tottall - Bétète - cap Cawoor - Mouït - Saint-Louis - île de Gorée - Sainte-Marie-de-Bathurst - île Carabane - archipel des Bissagos - Free-Town - île de Sherbro - Gallinas - Monrovia - Grand-Cès - côte d'Ivoire - côte d'Or - Dahomey - Lagos - Bonny - Opobo - Brass - Akassa - île Darwall - île du Dimanche - Point Nicolle - Liambra - Horse-Shoe-Bank - Akito - Approprama - Angiama - île du Mardi - Ekébri - Ekolé - Kpétama - Sabogréga - Gamatù - Kaïama - île Sterling - Imblama - Aghéri - île Truro - Osodoni - Ofinemanga - Epatami - Utok - Egabo - Adiawi - Otumpa - île d'Avgau - Aboh - îles Charlotte - N'Doni - Abragada - Odugiri - Ogù - Akra-Utiri - île des Bœufs - île Hawkins - Obagwi - Okpaï - Osutshi - Ossomare - Alenso - île de Lynx - Oko - Atane - Onitsha - Atane - Accré - Arò - N'Téjà - Ogbekin - île Jervis - Asaba - Ijébù - Ijésà - Abijagà - Ojonà - Oniadegga - Iddah - île Beaufort - Lokojà - mont Pattèh - Igbébé - Gendé - Atibo - Aganci - Egbà - îles Harriett - Imaha - Amara - Sokoto - Rabbah - Zuwó - Ogbéri - Igbébé - Lokojà - Akassa - Lagos - îles Canaries - Madère - Liverpool - Bruxelles
Date :
du 5 avril au 17 décembre 1878
Type :
voyage d'exploration et de mœurs, fait en bateau, à cheval, sur le dos de chameau, en canot et en pirogue
Esthétique :
«Certes, une telle entreprise est hérissée de difficultés. Est-elle exécutable? Dans l'affirmative, il la faudrait tenter, car les résultats en seraient grandioses. Le Sénégal relié au Niger, c'est l'un des grands problèmes africains résolu; c'est la voie toute tracée pour atteindre au cœur même du pays; c'est la route ouverte vers Tombouctou, cette cité légendaire, qui est comme le dernier et mystérieux refuge de l'hostilité indigène entretenue par la cupidité musulmane. Une fois ce voile déchiré, c'en est fait, dans toute la partie occidentale de l'Afrique, de ce fléau de l'esclavage qui la désole incessamment; c'est la diffusion des lumières au sein de ces contrées barbares; c'est l'affranchissement du commerce européen si longtemps à la merci des traitants mores; c'est, en un mot, une œuvre magnifique, à laquelle je m'estimerais heureux d'avoir pu contribuer pour une part, si faible puisse-t-elle être»(53-54).
Références bibliographiques
Lieu :
Paris
Année :
1880
Editeur :
E. Plon & Cie
Nombre d'exemplaires :
VI-297 p.
Format :
in-18
Annexes :
grav., carte