Bienvenue dans la revue Astrolabe

Editorial
Juillet 2022

Astrolabe (ISSN 2102-538X) est une publication en ligne du Centre de Recherches sur les Littératures de Voyage (CRLV). Elle constitue l'un des éléments de la politique de publication du CRLV complémentaire de la revue électronique Viatica qui, de son côté, a pour objet l'exploration de nouveaux champs de la recherche dans le même domaine. Créée en 2005, Astrolabe accueillait des comptes rendus de lecture et des articles de chercheurs, en collectant des textes inédits avec la vocation de rendre compte de l'actualité de l'édition et des travaux consacrés au genre viatique. En 2020, Astrolabe devient un socle de publications en ligne pour étudiants (sélections de mémoires de masters, actes de Journées d'études de jeunes chercheurs, programmes d'agrégations liés aux voyages, etc.) et pour chercheurs (éditions critiques numériques, actes de colloques et de journées d'études mis rapidement en ligne, workshops, etc.). Les propositions de numéros sont adressées au comité d'Astrolabe par le biais de l'onglet "Contact".

Dernier numéro

53|2023

Le numéro 53 de la revue Astrolabe se focalise sur les ponts entre littérature féminine et viatique africaine et au-delà, et les représentations du fait colonial pris dans son ensemble, de l’entreprise politique à l’état des sociétés rencontrées. Quel regard les femmes voyageuses portent-elles sur les colonies ? La découverte de la colonisation a-t-elle en retour affecté l'écriture de la voyageuse ? Quels rôles et place la féminité joue-t-elle dans cette expatriation fortement politisée ?

Autres numéros

40|2018
Le voyage dans ses différentes formes est un créateur de liens. L’évolution des moyens de transport, la production de récits en constituent le savoir en mouvement. Les liens unissent et sont souvent à l’origine de la création d’entités très importantes, telles que les États. C’est aussi grâce au voyage que nous célébrons cette année le 150ème anniversaire de l’Unité de l’Italie. En effet ont contribué à cette union la construction de plusieurs milliers de kilomètres de chemins de fer et de routes, parcourues par les italiens. Tania Manca
39|2018
L’Orient religieux, l’Orient des marchands, des lettrés ou des pèlerins. Combien d’Orients dans la littérature des voyages ! L’Orient qui procure la richesse en marchandises précieuses, mais aussi l’Orient des barbares Mongols. L’Orient primordial du Paradis terrestre est le même Orient rêvé de nouvelles religions inconnues qui arrivent en Europe dès l’époque romaine. Et aujourd’hui ? L’Orient nous a réservé au XXe siècle les effrayantes chroniques de violences et de guerres, mais aussi l’impressionnante croissance économique et démographique. À tous ces Orients sont dédiés cette année les Rendez-vous de l’Histoire de Blois (13-16 octobre 2011), qui proposent un programme très riche en conférences, débats, expositions et séances de cinéma, auxquels s’ajoute le salon du livre du 14 au 16 octobre. http://www.rdv-histoire.com/ Alessandra Grillo Orlandini
37|2018
Istanbul charmante, Istanbul fascinante : la ville qui a attiré des voyageurs de toute époque resplendit dans leurs mots, grâce à la synthèse de Sefa Kaplan, Istanbul in the eyes of western travellers. Avec un choix de voyageurs qui couvre presque 500 ans, on voit défiler la beauté de la ligne d’horizon du Bosphore, le charme des harems, la découverte des derviches. Sefa Kaplan concentre son attention surtout sur le monde viatique francophone et anglophone, de Busbecq à Hemingway, en passant par Chateaubriand, Lamartine, Andersen, Melville ou Loti, pour ne citer que quelques-uns des plus célèbres écrivains qui ont contribué à fixer un regard occidental sur Istanbul, en souvenir de sa gloire passée et en description de son présent multiculturel. Alessandra Grillo Orlandini
36|2018
La littérature de voyage et le reportage journalistique ont toujours entretenu un rapport privilégié. Le long des siècles et des découvertes ils n’ont pas cessé de se croiser et se mêler jusque à même, parfois se fondre et se confondre. Quel que soit le support dans lequel ils s’expriment, carte, livre, journal, gravure, photographie, film, ils ont souvent parcouru les mêmes langages, des codes similaires, tournés vers un objectif regardant un horizon commun. Tania Manca