Aller au contenu principal

Conférences

Les arts dans l’Histoire générale des voyages de l’abbé Prévost : un nouveau regard sur l’autre ?

L’altérité est au cœur de l’Histoire générale des voyages (1746-1759) de l’abbé Prévost, ambitieuse collection en 15 volumes qui entendait recueillir tous les récits de voyages publiés jusqu’à date. Conçue comme programme universel de description ethnographique, le regard porté sur les arts dans cette collection révèle cependant l’eurocentrisme sous-jacent de son approche, dans la mesure où la valeur des arts était mesurée par rapport à celles des peuples « civilisés », niant ainsi la spécificité de l’art de l’« autre ».

Date et heure :

A l’aube des voyages européens en Afrique : le Portugal des Grandes Découvertes

Le Portugal des Grandes Découvertes, et donc de la circumnavigation de l’Afrique vers l’Inde, a produit entre le 15e et le 16e siècle une littérature géographique qu’il s’agit d’étudier ici à travers la grande compilation qu’en fit, au 18e siècle, l’abbé Prévost. En effet, l’auteur de _Manon Lescaut_ publia de 1746 à 1759 les quinze tomes en deux parties de l’_Histoire générale des voyages_, première encyclopédie française du genre viatique où le Portugal avait une place de choix. L’ouvrage est, pour ses huit premiers volumes, une traduction de son équivalent anglais...

Localisation :
Date et heure :

L'illustration du monde dans l'Histoire générale des voyages de l'abbé Prévost

Conçue au départ comme la traduction de A New General Collection of Voyages and Travels (1745-1747) de John Green, l' "Histoire générale des voyages" (1746-1759) d'Antoine Prévost d'Exiles affiche très vite de plus vastes ambitions. Elle se veut non seulement la "collection de toutes les relations par terre et par mer, qui ont été publiées jusqu'à présent dans les différentes langues de toutes les nations connues", mais aussi "un système complet d'histoire et de géographie moderne". Ce dernier objectif confère aux cartes géographiques qu'elle contient un rôle central...

Époque :
Localisation :
Date et heure :

Du père Lafitau à l'abbé Bergier, les retombées des récits de voyage dans la littérature apologétique du XVIIIe siècle

Mme Sylviane Albertan-Coppola traite des rapports entre l’apologétique et les récits de voyages dans la pensée du XVIIIe siècle français. Trois lieux principaux posent problème à la réflexion du temps qui est marquée par le développement du déisme, de la critique des religions révélées – en particulier du christianisme – et de diverses formes de matérialisme athée. Ce sont l’Amérique, la Judée et la Chine. En se fondant sur les "Mœurs des sauvages américains" (1723) du père Lafitau et sur le "Dictionnaire de théologie" (1788-1790) de l’abbé Bergier, on étudie les...

Époque :
Localisation :
Date et heure :

L'abbé Prévost romancier et éditeur de voyages

Comme cela se produit pour de nombreux romanciers du XVIIIe siècle, la dette des romans de Prévost, notamment Manon Lescaut (1731) et Cleveland (1731-1739), à l'égard des récits de voyage, tant sur le plan de la forme que de celui du contenu, saute aux yeux du lecteur familiarisé avec la littérature de voyage. Mais, dans le cas particulier de Prévost, nous avons la chance de disposer en outre d'une collection de voyage complète, l'Histoire générale des Voyages (1744-1759), qui va nous permettre de confronter les deux types d'écriture, écriture romanesque et écriture...

Époque :
Localisation :
Date et heure :