Aller au contenu principal
Conférencier / conférencière :

Au terme de ses "Notes d'une voyageuse en Turquie" (1909), la romancière Marcelle Tinayre (1872-1948) prend mélancoliquement congé de la Turquie à Izmir. Le voyage qu'elle vient d'effectuer tranche sur les relations de voyage antérieures. L'écrivain se fait ici reporter pour décrire au public français les effets de la révolution Jeune-Turc de 1908, et notamment ses répercussions sur les femmes. Dans cette perspective féministe et journalistique, son récit apparaît comme la réponse aux chimériques "Désenchantées" de Pierre Loti.

Référencé dans la conférence : Izmir au miroir des voyageurs français et de l'histoire
Date et heure :
Époque :
Documents :
Fichier audio :
Image :