Aller au contenu principal
Titre ouvrage français :
Voyage fait pendant les années 1720, 1721, 1722, 1723 et 1724 à la Chine, à Siam, à Malacca et autres pays de l'Inde, avec le testament de Kamhi, empereur de la Chine, et un mémoire des révolutions de cet empire.
Auteurs :
GARDAIN DU BROSSAY
Auteur anonyme :
non
Chercheur :
Date du :
1720
Date au :
1724
Epoque :
Localisation :
Pays traversés :
Chine. France. Java. Bornéo.Siam
Villes traversées :
Saint-Malo. Canton. Bangkok. Macao. Poulo-Condor.
Voyage résumé :
Relation à la première personne avec des commentaires sur les relations de la Chine avec l'extérieur.
Dédicace à des Forts, n. p.: l’auteur lui a été présenté par Duguay-Trouin. " voyage propre à donner des lumières pour la sûreté de la navigation dans ces mers, et pour étendre le commerce qu’on y peut entreprendre ".
A bord du Prince de Conti; de la Compagnie des Indes, à Saint-Malo; départ 18/3/20; à la première personne, apostrophe son dédicataire; journal assez bref pour chaque jour;technique et descriptif sur la traversée, paraît rédigé au jour le jour. bon chrétien (p. 3).
Le testament de l’empereur Kan-Hy se trouve aussi dans cod. gall. 674, p. 9-98; il est daté du 20 décembre 1722 (l’empereur y réaffirme son attachement aux traditions chinoises et son refus du chritianisme).
p. 1. Incipit: " Enfin, tout le monde est à bord, les vents sont favorables, et nous allons faire voile pour la Chine. Vous m’avez demandé le journal de mon voyage, je vous l’ai promis et vous l’aurez ".
3: " Il est difficile de ne pas tomber dans des répétitions quand on n’a devant les yeux que le même objet ".
16: passage de le Ligne: " on a fait la cérémonie du baptême dont il est tant parlé dans tous les journaux; je ne vous en parlerai pas parce que je suis persuadé que vous savez ce que c’est. Cette fureur de se mouiller les uns les autres est toujours la même ".
Ne s’arrête pas au Cap.
27-28: " Mes articles sont si courts que j’en ai honte, mais le moyen de faire autrement: ne voir que de l’eau et toujours de l’eau ". 36: " Je n’ai rien à vous dire aujourd’hui ".
A Java; à Canton (pour y établir un comptoir); à Bangkok.à Macao.
140: a lu dans Lecomte sur " l’homme sauvage de Bornéo ". à Canton, chez un mandarin un exemplaire; y va: " à la parole près, il serait facile de la confondre avec certains barbares d’Afrique; les Hottentots, par exemple, ont moins figure humaine que cet animal, quoiqu’il ait quelque chose de plus rude dans la physionomie. [...] Nous parûmes également surpris en nous voyant, moi de voir un animal aussi semblable à l’homme, et lui de voir un Européen. Il fut étonné de ma perruque et de mon habit, il le déboutonnait d’un bout à l’autre, et je crois qu’il eût poussé sa curiosité plus loin, si je l’eusse laissé faire ".
142-155: long mémoire du sieur Deidier avec carte sur l’île de Poulo Condor dite île d’Orléans que, pour diverses raisons, dont sanitaires, il déconseille la colonisation à la Compagnie. 168: malgré cela, le narrateur recommande d’y faire un " établissement ".
170-242: testament de " Kamhy "(et long commentaire).

Mots Clefs :
Voyage maritime. Hottentots. équateur. monstre. colonisation.
Personnes citées :
Duguay-Trouin. père Lecomte. empereur Kan-Hi. Deidier.
Document (date du) :
1720
Document (date au) :
1724
Format document :
Description du document :
Reliure d'époque en veau. Pièce de titre : "Journal et voyage sur la mer".
Exemplaire de dédicace au contrôleur général des Finances, Le Peletier des Forts. Ex-libris gravé du chevalier de Fleurieu.
Frontispice :
inconnu
Illustrations :
inconnu
Imprimé / Manuscrit :
manuscrit
Imprimé
Edition originale :
inconnu
Manuscrit
Autographe :
inconnu
Copie :
inconnu
Copie avec corrections :
inconnu
Foliotage :
non
Nombre de volumes, de pages ou folios :
(4)-275 p.
Pagination :
oui
Provenance :
Provient de Quatremère. Exemplaire de dédicace au contrôleur général des Finances, Le Peletier des Forts. Ex-libris gravé du chevalier de Fleurieu.
Localisation :
HA
Côte :
ms. cod. gall. 624