Aller au contenu principal
Titre ouvrage original :
Le voyage de Monsieur d'Aramon, escript par noble homme Jean Chesneau, l'un des secrétaires dudict seigneur ambassadeur.
Auteurs :
CHESNEAU, Jean
Auteur anonyme :
non
Chercheur :
Date du :
1549
Date au :
1550
Epoque :
Localisation :
Pays traversés :
Turquie, Palmestine, Syrie, Egypte
Villes traversées :
Constantinople, Alep, Capharnaüm, Nazareth, Jérusalem, Betléem, Gaza, Le Caire, Alexandrie, Damas
Voyage résumé :
Né vers 1520, Jean Chesneau se fait engager par Gabriel d’Aramon pour son ambassade en 1547. Accrédité comme chargé d’affaires auprès de la Sublime Porte, il semble jouer le rôle d’intendant plutôt que de secrétaire auprès de l’ambassadeur. D'Aramon et toute sa suite se rendent à Jérusalem pendant que Soliman le Magnifique prend ses quartiers d’hiver à Alep, au retour d’une campagne de Perse où l’ambassadeur français a suivi le Sultan sur ordre d’Henri II. Sous l’apparence d’un réel pèlerinage, se cache la réalité d’une mission politique qui n’est pas contraire à une entreprise dévote : d’Aramon doit soutenir les franciscains du Mont-de-Sion dans leurs démêlés avec les Turcs qui sont en train de les chasser de leur couvent situé au Cénacle. Ils doivent ensuite rapporter d’Égypte du sel de nitrate et des chevaux pour le roi de France. Au départ d’Alep, la caravane va d’abord à Capharnaüm, au mont Thabor puis à Nazareth. Elle arrive à Jérusalem le 18 juillet, où le gouverneur ottoman lui réserve un accueil fastueux. La troupe loge au couvent du Mont-de-Sion et, à partir du lendemain, visite les Lieux saints jusqu’au 26 juillet, avant de se rendre à Bethléem puis à Gaza et en Égypte, où les voyageurs arrivent le 10 août 1549. Le reste du mois d’août permet aux voyageurs de découvrir le Caire et Alexandrie. La quête du salpêtre échoue et l’ambassade s’en retourne d’où elle est venue, reprenant la route des sables vers Jérusalem, Damas puis Constantinople. À Jérusalem, où il est de nouveau le 9 novembre, Jean Chesneau rencontre Guillaume Postel, débarqué avec le navire des pèlerins en provenance de Venise. Ce dernier s’oppose à Pierre Gilles, membre de la suite de l’ambassadeur, dans la course aux livres précieux à rapporter au roi. Chesneau devient chevalier du Saint-Sépulcre durant ce second séjour.
Mots Clefs :
salpêtre, ambassade, négociations, pèlerinage, Lieux saints, chevaliers du Saint-Sépulcre
Personnes citées :
Gabriel d'Aramon, Pierre Gilles, Guillaume Postel
Document (date du) :
1566
Document (date au) :
1573
Format document :
Frontispice :
non
Illustrations :
non
Imprimé / Manuscrit :
manuscrit
Imprimé
Edition originale :
inconnu
Manuscrit
Autographe :
non
Copie :
oui
Copie avec corrections :
non
Foliotage :
non
Nombre de volumes, de pages ou folios :
180 p.
Pagination :
oui
Provenance :
frères de sainte Marthe
Localisation :
BNF Français, 23045 "Mélanges", BNF, Français, 3899, "recueil de lettres royales", BNF, Français, 16167, "Traités entre la france et la Turquie", Bibliothèque de l'Arsenal, ms. 4767-4771, "Traictez et ambassades de Turquie", 5 vol.
Côte :
Français, 20152