Aller au contenu principal

Conférences

Fonction et régime de l'anecdote dans la littérature de voyage de la Renaissance

Se proposer d'étudier l'anecdote dans la littérature de voyage de la Renaissance tient du paradoxe, car le terme, attesté pour la première fois en 1654 chez Guez de Balzac, était inconnu des auteurs de l'époque. Mais les textes montrent qu'en dépit de leur ignorance du mot, ils en maîtrisaient déjà le procédé, qu'ils nommaient, selon les cas, « eschantillon », « faict », « exemple » ou « digression ». Liée par son sens étymologique à l'Histoire et à l'expression de l'inédit (Anecdota de Procope), l'anecdote s'offre au service de certains enjeux essentiels de l'...

Époque :
Localisation :
Date et heure :