Aller au contenu principal
Conférencier / conférencière :

Si le silence qui suit Mozart est encore de Mozart, à qui appartient le silence qui compose les 4 minutes 33 de John Cage ? Peut-on composer du silence comme on compose de la musique ? Si le silence est la condition sine qua none de la musique et inversement, la musique et le silence ne seraient-ils pas, in fine, l’envers et l’endroit d’une seule et même chose?

Référencé dans la conférence : LE SILENCE : UN VOYAGE
Date et heure :
Documents :
Fichier audio :
Image :