Voyage de Grenoble à La Salette

Voyage de Grenoble à La Salette

Auteur: 

Destination: 

Forme: 

Contenu

Itinéraire: 

Grenoble - Claix - Vizille - Laffrey - La Mure - Corps - ascension de la montagne de La Salette - La Salette-Fallavaux - village des Ablandins - Dorsières - le torrent du Gargas - église de Notre-Dame-de-la-Salette au sommet - Gragnolet - Le Villars - Entraigues - Valbonnais - Le Pont-Haut - La Mure - château de la Motte-les-Bains - Monteynard - Pont de Claix - Grenoble

Date: 

sans date

Type: 

pèlerinage fait en voiture, à pied et sur le dos de mulet

Esthétique: 

«L’apparition de la sainte Vierge à deux bergers, dans les montagnes du Dauphiné, est un fait trop connu pour que j’aie la prétention d’en raconter encore une fois les détails. Les mandements des évêques, les discussions des savants, les prétendues explications du fait par des phénomènes physiques ou chimiques, les récits et la constatation des miracles opérés sur la montagne ou à l’aide de l’eau de la fontaine, les controverses et les attaques suivies de réponses péremptoires, rien n’a manqué à la célébrité de la Salette, pas même le bruit des luttes judiciaires, ni l’éloquence des maîtres de la parole. Mais ce livre qui vient après tant d’autres, n’est ni un récit, ni une dissertation; il n’est ni d’un savant, ni d’un théologien; et l’auteur est loin de croire que son modeste labeur puisse avoir cette insigne fortune d’ajouter quelque chose au monument élevé depuis longtemps déjà à la gloire de Marie. Le temps des luttes et des controverses est passé; la lumière est faite pour ceux qui voulant voir, ont pris la peine d’ouvrir les yeux; quant aux autres, ce n’est pas à nous, c’est à Dieu seul qu’il appartient de toucher leur cœur et de changer leur volonté. Qui sommes-nous donc? Un voyageur gravissant la montagne de la Salette et racontant aux pèlerins comme lui les impressions recueillies sur la route. Le but du voyage est donc avant tout un pèlerinage, pèlerinage d’amour et de reconnaissance à la Mère de Dieu, dont la douce intercession a bien voulu se révéler une fois de plus aux hommes, au milieu des agrestes solitudes du Dauphiné. [...] Plus d’une fois nous nous sommes arrêté devant les vieux monuments, témoins encore vivants des temps écoulés, pour en recueillir les traditions et les chroniques, ou en contempler la splendeur à peine effacée. Souvent aussi, à la vue de ces montagnes, en côtoyant ces lacs, au bruit de ces torrents mugissants, nous sommes restés muet d’admiration! nous avons pensé que cette sublime poésie des montagnes et de la nature n’avait rien d’incompatible avec le but du pieux pèlerinage qui attirait nos pas»(9-11).

Références bibliographiques

Lieu: 

Paris

Année: 

1863

Editeur: 

chez Victor Sarlit

Nombre d'exemplaires: 

319 p.

Format: 

in-8

Annexes: 

fig., pl.

Réédition: 

Lyon (Les Éditions de la Tour) 1989, 319 p. in-8, ill.