A Suse. Journal de Fouilles. 1884-1886

A Suse. Journal de Fouilles. 1884-1886

Auteur: 

Destination: 

Forme: 

Contenu

Itinéraire: 

I.: du mois de décembre 1884 au mois de juillet 1885 Paris - Toulon - Philippeville - canal de Suez - Obock - Steamer-Point - Aden (exc. ds les environs) - Bender-Abbas - Linga - Bahreïn - Boudyr - Felieh - fleuve Karoun - Ahwaz - Bend-Akhil - Chouster - Konah - Dizfoul - Suse - Amarah - Bassorah - Paris II. à partir du mois d’octobre 1885, sans date de fin précise (vers juillet 1886) Steamer-Point - Aden - Mascate - Boudyr - Bassorah - Amarah - Suse - Tcham Chembé - Kou Manniour - Bassorah - Ahwaz - Boudyr

Date: 

entre 1884 et 1886

Type: 

voyage en mission archéologique fait en compagnie de son mari, en bateau et en caravane

Esthétique: 

«[à Suse:] Pas de nuage au ciel, pas de vent courant dans l’espace, tout est mort autour de moi. Que reste-t-il de l’empire d’Élam et de sa capitale, l’aïeule des cités? Au sud, la crête pointue de la citadelle tranchant sur un fond clair; au nord-ouest, le Chaour métallisé par les rayons lunaires qui tombent sur un de ses coudes, noir dans l’ombre; au nord, fermant l’horizon, cette chaîne neigeuse que n’émurent ni les regards de Darius ni l’apparition d’Alexandre, et qui, dans son immuable majesté, voit passer avec la même indifférence les siècles et les hommes; sous mes pieds, un sol fait de la poussière des monarchies asiatiques. Il me semble voir surgir des profondeurs du Memnonium les générations disparues. Leurs ombres contemplent les fils de Japhet venus des confins du monde occidental à la conquête de leurs secrets séculaires, puis s’évanouissent dans les buées de la rivière»(88). «L’homme transporte en tous lieux une patrie idéale, composée de ce qu’il a vu et aimé, et il s’y blottit sans cesse, alors même qu’il parcourt et semble habiter un monde étranger»(285). «Nous avons acquis, au prix d’un travail opiniâtre et d’efforts dont nul ne soupçonnera jamais l’âpreté, des richesses archéologiques inestimables. Les reliques des palais achéménides ne furent pas arrachées à un monument superbe, mais ressuscitées des entrailles avares de la terre et conquises au péril de notre vie. En ma qualité d’historiogaphe des fouilles, il m’appartient de parler hautement et sans fausse modestie. La mission de Susiane a livré une bataille désespérée et, la Providence aidant, elle revient victorieuse»(353).

Références bibliographiques

Lieu: 

Paris

Année: 

1888

Editeur: 

Libr. Hachette et Cie

Nombre d'exemplaires: 

366 p.

Format: 

in-fol.

Annexes: 

grav., carte