Itinéraire d'une partie peu connue de l'Asie Mineure

Itinéraire d’une partie peu connue de l’Asie Mineure, contenant: la description des régions septentrionales de la Syrie; celle des côtes méridionales de l’Asie Mineure et des régions adjacentes encore peu connues; l’examen des causes de l’abaissement du niveau à l’extrémité du bassin oriental de la Méditerranée, etc., etc.

Auteur: 

Destination: 

Forme: 

Contenu

Itinéraire: 

Alexandrette - Beylan - Bagras - Khan-Kharamout - Antioche - Darcouch - Itlip - Alep - Ansarié - Khan-Touman - Serdjié - Arbich - Tafar - Sarmin - Riha - Ramy - Gesser Schogr - Avenad - Le Khafar - Safkoum - Bahloulié - Latakié - île Chypre - Famagouste - Larnaka - Nicosie - Cerine - Antiochetta - le mont Cragus - Alaïa - Sataliadan - Satalie - Isionda - Estenas - Derak-Roï - Tefené - Bazar-khan - Daouas - Geyra - Karaïasou - Jak-Koï - Nasli - Guzel-Hissar - Tiret - Birghé - Kassebe - Ak-Hissar - Balckeser - Muallich - Constantinople

Date: 

au mois de mars 1802 et du 16 février au mois de mai 1809

Type: 

voyage archéologique, historique et d’histoire naturelle, fait à cheval, à mule et en bateau

Esthétique: 

«La première étude du voyageur est celle de l’homme, modifié d’un lieu à l’autre par mille causes souvent difficiles à reconnoître»(VI). «Le style d’un itinéraire doit être simple et naturel. J’ai tâché que ce fût le caractère du mien. On sait que dans les ouvrages du genre de celui-ci, la prétention des descriptions pompeuses remplace souvent les connoissances réelles prises sur les lieux. La redondance des premières s’y fait d’autant plus sentir, qu’il y a moins de faits avérés, de données positives, d’observations exactes. J’ai tâché d’éviter ce défaut, quoiqu’à plusieurs égards j’y fusse excité par la cause même qui y donne trop souvent naissance. Depuis cent ans on fait en Europe beaucoup de livres avec des livres. La moitié de celui-ci sera au moins à l’abri de ce reproche: car il y est question d’une contrée neuve, sur laquelle il n’y avoit aucun document»(VIII-IX). «De-là un principe très-simple pour juger d’avance quels sont, dans les diverses provinces de l’Asie, le sort du peuple, l’état du commerce et la prospérité des villes. Je ne m’y arrêterai pas davantage, parce que les considérations de ce genre ne sont pas du ressort d’un simple itinéraire»(15).

Références bibliographiques

Lieu: 

Paris

Année: 

1816

Editeur: 

J.-M. Ebehrard/Antoine-Augustin Renouard

Nombre d'exemplaires: 

XVI-437 p.

Format: 

in-8

Annexes: 

carte