De Delhi à Cawnpore. Journal d'une dame anglaise - Pages de l'insurrection hindoue

De Delhi à Cawnpore. Journal d'une dame anglaise - Pages de l'insurrection hindoue

Auteur: 

Destination: 

Forme: 

Contenu

Itinéraire: 

Delhi - la Jumma - Agra - le Gange - Cawnpore [- Allahabad - Bénarès - Calcutta - Suez - Southampton - Paris - Touraine]

Date: 

du 11 mai au mois de juillet 1857, sans date de fin précise

Type: 

fuite d’une famille qui doit quitter sa factorerie d’indigo près de Delhi à cause des révoltes indigènes contre les anglais, faite à cheval, à pied et en bateau

Esthétique: 

«Le hasard a conduit dernièrement dans l’hôtel que j’habite une pauvre dame anglaise, une victime des révolutions du Bengale, mistress Hornsteet. Cette dame faisait partie d’un de ces convois de veuves et d’orphelins que les paquebots de Calcutta transportent tous les quinze jours à Suez. Débarquée à Southampton, elle est venue en France demander un asile à la famille de son mari, domiciliée depuis longtemps en Touraine, et elle est tombée malade en traversant Paris; j’ai été appelé près d’elle. Nous autres médecins nous sommes un peu curieux. J’interrogeais donc cette dame sur les causes antérieures de sa maladie, et elle me raconta tout ce qu’elle avait souffert dans l’Inde; elle n’était malade que de misères, de fatigues et de chagrins. Maladie incurable! J’ai frissonné, j’ai été épouvanté au récit de ce long martyre. Voilà une femme qui vivait heureuse et riche avec son mari, avec sa fille, avec son fils; le fils, la fille et le mari sont morts, et la fortune et le bonheur perdus à jamais. Le fils, un enfant de quatre ans, a été crucifié devant sa mère, le long d’une muraille; la fille, une fiancée de dix-huit ans, pourrit dans le puits de Cawnpore, après avoir subi de la part des cipayes les traitements les plus indignes. Le père, lui, a été le moins malheureux; il est mort le premier, frappé au cœur d’une balle, et sa veuve lui a creusé elle-même une fosse, de peur que son corps ne devînt la proie des vautours. Je demandait à mistress Hornsteet la permission de publier cette odyssée de sang et de larmes. J’eus bien des scrupules à combattre, bien des hésitations à vaincre; enfin, je parvins à obtenir son autorisation, et voici la relation que j’écrivis pour ainsi dire sous sa dictée»(1-2).

Références bibliographiques

Lieu: 

Paris

Année: 

1858

Editeur: 

Michel Lévy frères

Nombre d'exemplaires: 

301 p.

Format: 

in-18

Réédition: 

De Delhi à Cawnpore, pages de l'insurrection hindoue, journal d'une dame anglaise, New-York (C. Lassalle) 1858, 80 p. à 2 col. in-8. L'Insurrection de l'Inde, journal d'une dame anglaise, Paris (Michel Lévy frères) 1863, 48 p. à 2 col. in-fol., fig.