non renseigné

Le genre « métoyen » en question : le cas de l’épisode algérien de Regnard

Le voyage a parfois été défini comme un « métoyen », entre l’histoire et le roman, car donnant lieu à un texte mêlé, hybride, entre fictionnalisation de la réalité historique et crédibilisation de la fiction. Analyse et critique de cette formule de « genre métoyen » par la comparaison de deux ouvrages de Jean-François Regnard.

Pages

Souscrire à RSS - non renseigné