18e siècle

Un mariage à haut risque : voyage et fiction

Lorsque l'abbé Prévost publie en 1744 Les Aventures du Capitaine Robert Lade, il annonce l'ouvrage comme une relation de voyage. Le lecteur du XVIIIe siècle, comme celui d'aujourd'hui, ne peut pas, semble-t-il, ne pas être frappé par la densité de l'élément romanesque qui se croise avec l'information géographique et historique. Ces péripéties vécues "en différentes parties de l'Asie, de l'Afrique et de l'Amérique" sont-elles rapportées, ou contées ?

Pages

S'abonner à RSS - 18e siècle