Reporter-reportage-reportérisme : sur quelques chassés-croisés entre l'Angleterre/Etats-Unis/R.-Uni/France.

Professeur à l'Université de Paris III – Sorbonne nouvelle, historien des médias et de la communication, Michaël Palmer est membre du comité de rédaction de la revue Le Temps des Médias. Il s'efforce de croiser le regard de l'historien et celui du professionnel des médias.

Bibliographie

- Des petits journaux aux grandes agences: naissance du journalisme moderne,1863-1914, Paris, Aubier, 1983.
- Les journalistes. Stars, scribes et scribouillards, Paris, Syros, 1994.
- Quels mots pour le dire ? Correspondants de guerre, journalistes et historiens face aux conflits yougoslaves, Paris ; Budapest ; Torino, l'Harmattan, coll. « Communication et civilisation, 2003.
- Dernières nouvelles d'@mérique: médias, pouvoirs et langage depuis les Etats-Unis (XVIIIe-XXIe s.), éditions de l'Amandier, 2006.

Chercheur: 

Session: 

09h00