Proust et Pompéi

L'imaginaire de Proust est marqué par l'univers pompéien lié à des fantasmes d'engloutissement et de résurrection. Dans l'univers parisien de la guerre, Pompéi apparaît comme un exemple de cités maudites au même titre que Sodome et Gomorrhe, dans un Paris cosmopolite devenu une Babylone des temps modernes. L'imaginaire tellurique de la lave et de l'enfouissement est une métaphore du travail de la mémoire et de l'oubli. Le texte proustien peut être mis en relation avec la lecture freudienne de la Gradiva de Jensen et Arria Marcella de Gautier.

Chercheur: 

Session: