Les frontières des nouvelles : territoires et exclusivités dans la coopération des agences de presse, 1870-1930

Ce travail porte sur la période qui est celle du contrat de coopération et de non-concurrence passé de 1851 à 1934 entre les quatre premières et plus influentes agences de presse internationales, alors naissantes : Havas, fondée à Paris en 1835 ; le Wolffs Telegraphisches Bureau (W.T.B.) fondée à Berlin en 1848 ; The Associated Press, fondée à New York en 1848, et Reuters, fondée à Londres en 1851.

Il s’agit alors d’analyser la genèse de la structure moderne d’échange de nouvelles à une échelle globale. Le concept de « nouvelle objective » dont se réclamaient les agences en question sert de fil rouge à l’analyse. On s’intéresse à la manière dont le contexte historique et / ou géopolitique influence la production, la transmission et la communication des nouvelles, qui furent toujours présentées comme des faits neutres.

Le sujet présenté ici intéresse la question des frontières car, bien que les agences de presse fussent des entreprises intégrées dans un cadre mondial, leur territoire respectif et leur zone d’influence dépendaient largement des considérations nationales, compte tenu du contrôle exercé sur elles par les gouvernements.

Chercheur: 

Session: