"Les bouches de l'Enfer". Représentations du volcanisme andin des XVIe et XVIIe siècles

Les impressionnants volcans de la cordillère des Andes n'ont cessé de marquer la mentalité des habitants du sous-continent américain. Rares sont les descriptions de l'ancienne vice-royauté du Pérou, depuis celles des XVIe et XVIIe siècles jusqu'aux travaux de Humboldt, qui n'y fassent d'amples références, assurées d'éveiller l'attention du lecteur européen.
Les Relaciones Geogràphicas du XVIe siècle, écrites par des notables de toute la vice-royauté à la demande de la couronne espagnole, décrivent dans le détail les terribles et catastrophiques conséquences des diverses éruptions des volcans des Andes du Nord (région de Quito) ou du Sud (région d'Aréquipa). Les jésuites José de Acosta et Bernabé Cobo et le carme Vàsquez évoquant l'attitude des indigènes, motivée par leurs conceptions cosmologiques, et plus scientifiques, puisqu'ils font preuve de rationalité. Cela ne les empêche pas de donner à leur tour dans le surnaturel, enraciné dans l'inévitable théocentrisme de l'époque.

Chercheur: 

Session: