Le voyage à Paris de l’architecte Simon-Louis Du Ry (1748-1752) : un voyage de formation au métier d’architecte

Adeline Rege (Bibliothèques de l’Université de Strasbourg)

Le voyage à Paris de l’architecte Simon-Louis Du Ry (1748-1752) : un voyage de formation au métier d’architecte

Descendant d’une lignée d’architectes réformés français réfugiés en Allemagne suite à la Révocation de l’Edit de Nantes, Simon-Louis Du Ry naquit le 13 janvier 1726 à Cassel, dans le centre de l’Allemagne. De 1746 à 1756, il fut envoyé à Stockholm, à Paris, en Hollande, puis en Italie pour apprendre le métier d’architecte. Il fut ensuite architecte de la cour de Hesse-Cassel jusqu’à son décès en 1799.

Les sources sur les voyages de Du Ry sont conservées à Cassel. Nous disposons d’environ 250 lettres échangées avec sa famille lors de ses périples et d’extraits d’un journal de voyage en Italie. Ces sources éclairent la période d’apprentissage de Du Ry car c’est pendant ses voyages que se sont élaborées ses conceptions artistiques et architecturales. Nous proposons de montrer que le voyage de Du Ry à Paris, de 1748 à 1752, est représentatif des voyages de formation des architectes au XVIIIe siècle car l’objectif est avant tout de suivre une formation professionnelle et de préparer une future carrière. L’originalité de Du Ry est d’avoir, certes, beaucoup dessiné, mais surtout beaucoup écrit et décrit ses études à l’Ecole des Arts de Jacques-François Blondel. Par ailleurs, ce séjour parisien fut aussi l’instrument de la volonté politique des landgraves de Hesse-Cassel car il contribua au développement culturel de Cassel par le biais de transferts commerciaux ou culturels. 

Chercheur: 

Session: 

23 novembre 2018 10:45