"Guanamiru, l'Homme-volcan" (Supervielle)

En s'inventant, dans "L'Homme de la pampa" mais aussi dans les "Poèmes de Guanamiru", un double américain, lui-même inventeur d'un volcan artificiel, Supervielle projette sur ce personnage et sur cet objet imaginaire ses ardeurs et ses pulsions les plus délirantes sans en assumer la responsabilité, en les contenant dans la forme limpide et apparemment innocente d'un "petit roman" ou en les laissant s'exprimer par la coulée de lave incandescente de versets enflammés par une lecture récente de Lautréamont.

Chercheur: 

Session: