De quelques voyages en terre de génocide. Le Rwanda et la question de l'altérité

Pierre Halen est professeur de Littérature générale et comparée à l'Université de Metz. Fondateur de la revue Textyles (Bruxelles) en 1985, il collabore aussi à la revue Études littéraires africaines (Paris).
Ses travaux portent sur la littérature coloniale (« Le petit Belge avait vu grand ». Une littérature colo-niale, Bruxelles, Labor, 1993) et la littérature belge (Littératures belges de langue française. Histoire et perspectives (1830-2000), Bruxelles, Ed. Le Cri, 2000).
En préparation :
- Colloque « Roman et théâtre missionnaires », Univ. De Metz, septembre 2002.
- Colloque « Henry Bauchau, une poétique de l'espérance », Univ. de Metz, novembre 2002 (avec Raymond Michel et Monique Michel).
- Écriture coloniale, écriture exotique. Essai.
- Littérature et humanitarisme en Afrique : l'antiesclavagisme en Belgique et la préparation de l'an-nexion coloniale du Congo (1856-1904).

Les notions d'exotisme / antexotisme ont-elles un sens dans le cadre de la littérature consacrée au génocide rwandais ? Il s'agira, à partir d'un corpus constitué de nombreux reportages, de reprendre, en joignant littérature, discours et politique, la notion d'altérification. Comment fabrique-t-on de l'autre, du même ?

Chercheur: 

Session: 

16h30