De la géographie populaire aux premières chorographies françaises (XIIIe-XVIe s.)

Léonard Dauphant (Maître de conférence, Université de Metz) : De la géographie populaire aux premières chorographies françaises (XIIIe-XVIe s.)

Dans la France des XIVe-XVIe siècles, la géographie n’est pas une discipline scientifique autonome, mais elle est un centre d’intérêt assez commun. Pour rendre compte des connaissances géographiques diffuses (la façon dont les Français se représentent la France et les pays voisins), il faut interroger les sources littéraires : on y trouve des mentions dispersées d’une culture générale géographique, qui prennent sens en série.

Chercheur: 

Session: