Cyrano de Bergerac ou la science détournée par le voyage astral.

Cyrano de Bergerac est l’auteur de deux discours critiques sous forme narrative : les voyages dans la Lune et aux « États et Empires du soleil ». Il pratique la topique du monde renversé (« L’autre monde » : titre du manuscrit de la _ Lune_) et, selon la tradition antique de Lucien, le mélange du sérieux et du bouffon, ce que l’on appelle au XVIIe siècle une « histoire comique ». Pour Cyrano, la science est aussi un mythe poétique. Le voyage dans la lune est-il scientifique ? Cyrano fait mine de le croire. Les diverses méthodes utilisées par le voyageur anonyme pour gagner le satellite de la terre ont tous une vague justification scientifique, voire une source connue chez tel ou tel inventeur-poète : rosée, machine volante, parachute, icosaèdre. Mais toutes ces machines ont en commun de ne pas être efficaces et de conduire le voyageur à une catastrophe dont la chute au paradis terrestre – sur la Lune – le sauve in-extremis. Dyrcona, le voyageur au Soleil – anagramme de Cyrano – est poursuivi comme sorcier pour ce voyage dans le monde lunaire. Le monde du Soleil est tout à fait différent, débarrassé des réalités terrestres vues en miroir sur la Lune. Inspiré du néo-platonisme hermétique, le rayon du Soleil est une entité vivante agissant dans le cosmos, lui même amour et désir. Dans le Soleil, vivent les philosophes qui ont atteint la perfection de leur être spirituel : Campanella, l’auteur de la _ Civitas Solis _ naturellement, et , pour une part, Descartes, dont le discours est brusquement interrompu par une lacune définitive du texte conservé et publié. En fait, plus qu’un discours scientifique de l’univers, plus qu’une cosmographie cohérente de la machine du monde, les deux textes de Cyrano sont une interrogation sur le sens de la pensée scientifique et une réflexion poétique sur les limites du savoir. Mais la Lune et le Soleil sont des espaces poétiques où l’écrivain-voyageur peut développer des « fictions du monde », selon l’expression contemporaine des libertins érudits. Ces « fictions » - inventions de mondes parallèles non réels ni réalisables à la différence des projets utopiques -, peuvent être une caricature de la Terre comme les Empires de la Lune ou un univers animé, de la pierre à l’être vivant, par l’amour et le désir comme les États et Empires du Soleil, elles utilisent les diverses théories du monde en tant que matériau brut de l’invention poétique. Éveilleur d’idées, Cyrano n’impose que sa vision d’artiste ; le libertin laisse libre de croire ou de ne pas croire aux constructions des savants. Plus que de la Lune, trop terrestre, Cyrano est un habitant du Soleil.

Mots-clés: science. astronomie. fiction. libertinage érudit. poésie. philosophie hermétique.

I) ŒUVRES DE CYRANO (Éditions modernes)
Œuvres complètes, Jacques Prévot éd., Belin, 1977.
Œuvres complètes, Madeleine Alcover éd., Champion, 2000.
L’Autre Monde ou les Empires et Estats de la Lune, Margaret Sankey, Minard, 1995.
L’Autre Monde ou les Estats et Empires de la Lune, Madeleine Alcover éd., S.T.F.M., 1996.
La Mort d’Agrippine, C. J. Gossip éd., Exeter, 1982.
La Mort d’Agrippine, Dominique Moncond’huy éd., Ed. de la Table Ronde ; 1995.
Les Etats et Empires du Soleil, Bérengère Parmentier éd., Flammarion, G.F., à paraître (2003).
Lettres satiriques et amoureuses précédées de Lettres diverses, Jean-Charles Darmon éd., Desjonquères, 1999.
Libertins du XVIIe siècle, Jacques Prévot éd., Gallimard, Pléiade, 1998.
Voyage dans la Lune, Maurice Laugaa éd., Flammarion, G.F., 1970.
Voyages aux pays de nulle part, Claude Mettra et Jean Suyeux éd., Robert Laffont, « Bouquins », 1990.

II) BIBLIOGRAPHIE CRITIQUE SUR CYRANO

OUVRAGES
ALCOVER Madeleine, Cyrano relu et corrigé, Genève, Droz, 1990
ALCOVER Madeleine, La Pensée philosophique et scientifique de Cyrano de Bergerac, Paris, Genève, 1970.
BRIDENNE Jean-Jacques, La Littérature française d’imagination scientifique, Paris, Dassonville, 1950.
BRUN Pierre, Savinien de Cyrano de Bergerac, sa vie et ses œuvres d’après des documents inédits, Paris, 1893 (réimp. en 1909, Paris, Daragon, sous le titre Savinien de Cyrano de Bergerac, gentilhomme parisien, l’histoire et la légende, de Lebret à Rostand, réimp. Slatkine, 1970.).
CARDOZE Michel, Cyrano de Bergerac 1619-1655 : libertin libertaire, Paris, Lattès, 1994.
CARRÉ Rose-Marie, Cyrano de Bergerac : Voyages à la recherche de la vérité humaine, Paris, Minard, 1977.
CHARLES-DAUBERT Françoise, Les Libertins érudits en France au XVIIe siècle, Paris, PUF, 1998.
DARMON Jean-Charles, Philosophie épicurienne et littérature au XVIIème siècle. Etudes sur Gassendi, Cyrano de Bergerac, La Fontaine, Saint-Evremond, Paris, PUF, 1998, 387 p.
DEJEAN Joan, Libertine Stratégies. Freedom and the Novel in Seventeenth-Century France, Colombus, Ohio State University Press, 1981.
GERMAIN Anne, Monsieur de Cyrano de Bergerac, Paris, Maisonneuve et Larose, 1996.
GOLDIN Jeanne, Cyrano de Bergerac et l’art de la pointe, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 1973.
HARTH Erica, Cyrano de Bergerac and the Polemics of Modernity New York, Londres, Columbia University Press, 1970.
LANIUS E.W, Cyrano de Bergerac and the univers of Imagination, Genève, Droz, 1967.
MAGNE Emile, Le Cyrano de l’Histoire. Les erreurs de documentation de « Cyrano de Bergerac ». Quatre portraits inédits de Cyrano, Paris, Dujarric, 1903.
MASON Haynd, Cyrano. L’Autre Monde, London, Grantand Cutler, 1984.
MONGRÉDIEN Georges, Cyrano de Bergerac, Paris, Berger-Levrault, 1964.
PINTARD René, Le libertinage érudit dans la première moitié du XVIIe siècle, Genève, Slatkine, 1983.
PRÉVOT Jacques, Cyrano de Bergerac poète et dramaturge, Paris, 1978.
PRÉVOT Jacques, Cyrano de Bergerac romancier, Paris, 1977.
RIZZA Cecilia, Libertinage et littérature, Schena-Nizet, 1996
SERROY Jean, Roman et réalité. Les Histoires comiques au XVIIe siècle, Minard, 1981
SPINK John Stephenson., French free thought from Gassendi to Voltaire, London, The Athlone Press, 1960.
TUZET Henri, Cosmos et imagination, Paris, Corti, 1965.

ARTICLES
ALCOVER Madeleine, « Cyrano in carcere », P.F.S.C.L., vol. 21, n°41, 1994.
ALCOVER Madeleine, « Sisypheau Parnasse : la réception des œuvres de Cyrano au XVIIe et XVIIIe siècles », Œuvres et critiques, XX, 3, 1995, p. 219-250.
BARBE C ;, « Cyrano : la mise à l’envers du vieil univers d’Aristote », Baroque, 7, 1974.
BLANCHOT Maurice, « Cyrano de Bergerac », [in] Tableau de la littérature française, Gallimard, 1962, vol. 1, p. 558-565.
BLOCH Olivier, “Cyrano de Bergerac et la philosophie”, XVIIe siècle, oct-déc. 1985.
BRIDENNE Jean-Jacques, “À La recherche du vrai Cyrano de Bergerac”, L’information littéraire, nov-déc, 1953.
BRIDENNE Jean-Jacques, « Cyrano de Bergerac et la science aéronautique », Revue des Sciences Humaines, 1954, p. 243-257.
BURGOS Jean, « Le Monstre anthropomorphe : image de l’homme dans L’Autre Monde de Cyrano de Bergerac », Circé : cahiers de recherche sur l’imaginaire, 4, 1975, p. 59-66.
CALLE-GRUBER M., « Au non-lieu du texte. L’utopie de Cyrano », XVIIe siècle, 31, 1979.
CALLE-GRUBER M., « Cyrano. Un art de (ne pas) dire », Micromégas, V, 1978.
CALLE-GRUBER M., « La métaphore. Une machine à voyager en Utopie », Cahiers de Littérature du XVIIe siècle, Université de Toulouse-le Mirail, n°3, 1981.
CAMPAGNOLI R., « Cyrano e il discorso perverso del mago », Lectures, I, 1979.
CANSELIET E., « Cyrano de Bergerac, philosophe hermétique », Les Cahiers d’Hermès, 1, 1947.
CENERINI L., « L’Utopia scientifique di Cyrano », Scritti in onore di Giovanni Macchia, Milan, Mondadori, 1983.
CHAMBERS Ross, « L’Autre Monde ou le mythe du libertin », Essays in French Literature, Univeristy of Western Australia Pres, Nedlands, novembre 1971, p. 29-46.
CHEVREL Yves, « L’Autre Monde à l’épreuve de l’étranger », L’Information littéraire, 37e année, n°3, mai-juin 1985, p. 102-108.
COURBIN Claude, « La véritable édition des Estats et Empires du Soleil de Monsieur Cyrano de Bergerac », Le Bulletin du bibliophile, 1, 1978, p. 12-21.
DARMON Jean-Charles, « Cyrano de Bergerac et les images de la Nature », Littératures classiques, 17, 1992, p. 153-175.
DARMON Jean-Charles, « Cyrano et les « figures » de l’épicurisme : les clinamen de la fiction », Corpus, 20-21, 1992, p.65-90.
DARMON Jean-Charles, « L’épicurisme et les fables du monde : remarques dur Gassendi et Cyrano », Littératures classiques, 22, 1994, p. 87-125.
DEJEAN Joan, « Method and Madness in Cyrano’s Voyage dans la Lune », French Forum, II, 1997, p. 224-237.
ERBA Luciano, “Alternanza e invarianza nei “Viaggi” di Cyrano de Bergerac”, [in] Voyage imaginaire, Voyage initiatique, actes du Congrès international de Vérone, 26-28 avril 1988, Moncalieri, Centre interuniversitaire de Recherche sur le Voyage en Italie, 1990, p. 33-44.
ERBA Luciano, « L’incidenza della magia nell’opera di Cyrano de Bergerac », Contributi del Seminario di Filologia moderne. Serie francese I, Milan, 1959, p. 1-74.
HARRY Patricia M., “The Concept of Freedom in the Works of Cyrano de Bergerac”, [in] Ouverture et Dialogue. Mélanges offerts à Wolfgang Leiner à l’occasion de son soixantième anniversaire, édités par Ulrich Döring, Antiopy Lyroudias, Rainer Zaiser, Tübingen, Gunter Narr Verlag, 1988, p. 207-218.
HARRY Patricia, “Comment créer des mondes imaginaires : narration, dialectique et idéologie dans les romans de Cyrano de Bergerac”, [in] La Découverte de nouveaux mondes : aventures et voyages imaginaires au XVIIe siècle, RIZZA Cecilia éd., Centre Méridional de Recherche sur le 17e siècle. Fasano, Schena Editore, 1993, p. 243-251.
HARRY Patricia, “L’altérité cyrannienne. Le jeu de cache-cache esthético-idéologique d’un marginal fieffé”, [in] HEYNDELS Ralph et WOSHINSKY Barbara éd., L’Autre au XVIIème siècle, Actes du 4e colloque du Centre International de Rencontres sur le XVIIe siècle, University of Miami, 23-25 avril 1998, Biblio 17, n°117, Gunter Narr Verlag Tübingen, 1999.
HARRY Patricia, “Love of Language and the language of Love in the Fiction of Cyrano de Bergerac”, Seventeenth Century French Studies, VI, 1984, p. 164-171.
JORDAN Leo, « Ein neues Manuskript von Cyranos L’Autre Monde », Archiv für das Studium der Neueren Sprachen und Literaturen, CXXII, 1909, p. 64-69.
LACHÈVRE Frédéric, « Cyrano de Bergerac parisien (1619-1655), notice biographique », en tête du tome I des œuvres libertines de Cyrano de Bergerac, Paris, 1920.
LACHÈVRE Frédéric, « Paul Lacroix et Cyrano de Bergerac, l’édition originale du Voyage dans la Lune (1657) », [in] Mélanges sur le libertinage au XVIIe siècle, Paris, Champion, 1920.
LAFOND Jean, “Le monde à l’envers dans les Estats et Empires de la Lune de Cyrano de Bergerac” [in] L’Image du monde renversé et ses représentations littéraires et para-littéraires de la fin du XVIe siècle au milieu du XVIIe, colloque international de Tours, Novembre 1977, Vrin, 1979, p. 129-139.
LAFOND Jean, « Burlesque et Spoudogeloion dans les Etats et Empires de la Lune », [in] Burlesque et formes parodiques, P.F.S.C.L., Biblio 17, 33, 1987, p. 89-99.
LAUGAA Maurice, « Cyrano : Sound and Language », Yale French Studies, 49, 1973.
LAUGAA Maurice, « La Langue de Dyrcona », Trente-quatre/Quarante-quatre, automne 1980, 7, p. 69-80.
LAUGAA Maurice, « Lune, ou l’Autre », Poétique, I, 1970.
LEMKE Walter H., « Libertin : from Calvin to Cyrano », Studi francesi, avril 1976, 58, p. 58-60.
LESTRINGANT Frank, “L’eucharistie lunaire de Cyrano”, [in] Une sainte horreur ou le voyage en eucharistie : XVIe-XVIIIe siècles, Paris, PUF, 1996, p. 294-302.
LIGER Ch., « Les Cinq Envols de Cyrano », Nouvelle Revue Française, août-sept. 1965.
MARCHI G., « Cyrano ou « l’Imagination en liberté » », Micromégas, 9, 1982.
MARSAK Ann, « Cyrano de Bergerac and the Fronde : a question of date », French Studies, 28, 1974, p. 12-20.
MASON H., « Cyrano’s Space-inventions », Romance Studies, 6, 1985.
MOTHU A., « Cyrano et Théodore l’athée », La Lettre clandestine, 8, 1999.
MOUNIN G., « Cyrano de Bergerac et Pascal », Le Préclassicisme français, J. Tortel éd., Cahiers du Sud, 1952.
MOUREAU François, “Dyrcona exégète ou les réécritures de la Genèse selon Cyrano de Bergerac”, Cahiers d’Histoire des Littératures romanes / Romanische Zeitschrift für Literaturgeschichte, 21. Jahrgang (1997), heft 3/4, p. 261-268.
NÉDÉLEC Claudine, « Cyrano et la censure, dans ce monde-ci et dans l’autre », Cahiers Diderot, 9, 1996, p. 193-203.
NEEFS J., « Cyrano : Des Miracles de la Rivière », Yale French Studies, 49, 1973.
NODIER C., « Cyrano de Bergerac », Bulletin du bibliophile, 8, 3e série, Paris, Techener, octobre 1838.
NORMAN Burford, « Cyrano and Pascal. A similarity of méthode », L’Esprit créateur, 19, 1979.
PARMENTIER Bérengère, « Imagination et fiction dans Les Etats et Empires de Cyrano de Bergerac, Littératures classiques, 45, mars 2002, p. 217-240.
PINHAS DELPUECH Rosy, “Les machines cyraniennes : de la parodie au fantasme”, Revue des Sciences Humaines, n° 186-187, 1982/3, p. 67-74.
PORTEVIN Véronique, « Cyrano de Bergerac, Pour ou Contre les Sorciers ? Etude des lettres « Pour les Sorciers » et « Contre les Sorciers » in « Lettres diverses » (1654) », Annali, Sez. Rom., 26, 1984, p. 235-247.
PRÉVOT Jacques, « Cyrano au concours », L’Information littéraire, janvier-février 1985, p. 102-108.
PRÉVOT Jacques, « Cyrano de Bergerac, ou l’homme qui avait la tête dans les étoiles », Littératures Classiques, n°15, 1991.
PRÉVOT Jacques, « Cyrano de Bergerac et la science de son temps », Pour la Science, 1979.
PRÉVOT Jacques, « L’Autre monde de Cyrano de Bergerac ou le Voyage libertin », [in] Métamorphoses du récit de voyage, Paris, Champion, Genève, Slatkine, 1986, p. 43-51.
PRÉVOT Jacques, « La raison contre l’Etat », [in] L’Etat baroque, Paris, Vrin, 1985.
RACAULT Jean-Michel, “Le Voyage dans la lune de Cyrano de Bergerac ou la circularité du livre”, [in] Expressions, Revue de recherches disciplinaires et pédagogiques de l’IUFM de La Réunion, n°1, nov. 1992, p. 61-74.
RACAULT Jean-Michel, “Les Ailleurs de Cyrano”, [in] Ailleurs imaginés, Université de la Réunion, Didier-Erudition, Cahiers CRLH-CIRAOI, n°6, 1990, p. 9-19.
REISS T., « Cyrano and the expérimental discourse », The Discourse of Modernism, Cornell University Press, 1982.
RENARD Pierette, « Cyrano ou la chevauchée fantastique du savoir », Recherches et travaux de l’Université de Grenoble, 1983, p. 47-54.
REQUEMORA Sylvie, « Voyage, utopie et droit : les cas Foigny, Veiras, Gilbert, Fontenelle, Cyrano et Fénelon. », [in] Le Droit a ses époques (de Pascal à Domat), Université Blaise Pascal, Biblio 17, Actes du colloque de Clermont-Ferrand, 19-21 septembre 1996. (à paraître).
RONZEAUD Pierre, « Les Lettres de Cyrano de Bergerac sur les sorciers : montage et démontage d’une imposture culturelle », [in] Diversité, c’est ma devise, P.F.S.C.L., Biblio 17, 86, Paris, Seattle, Tübingen, 1994.
SAMARAN Charles, « La mort de Cyrano », Journal des Débats, 18 décembre 1910.
SANKEY Margaret, « Le voyage initiatique et le représentation de l’expérience dans L’Autre Monde », [in] Il senso del non senso. Scritti in memoria di Lynn Salkin Sbiroli, Edizione Scientifiche Italiane, 1994, p. 47-72.
SPINK j.S., « Form and structure : Cyrano de Bergerac’s conception of metamorphosis », Literature and Science : processions of the sixth triennal congres, Oxford, 1954, Basil Blackwell, 1955, p. 144-160.
TATON René, « Le « dragon volant » de Burattini », Revue des Sciences humaines, 58, 186-187, 1982, p. 45-66.
TOLDO Pietro, « Les voyages merveilleux de Cyrano et de Swift et leurs rapports avec l’œuvre de Rabelais », Revue des études rabelaisiennes, IV, 1906, p. 295-334 et V, 1907, p. 24-44.
VAN BAELEN J., « Reality and Illusion in L’Autre Monde », Yale French Studies, 49, 1973.
WEBER Henri, “L’imagination au service du rationalisme : le voyage de Cyrano dans la lune”, Montpellier, 27 novembre 1957.

III) LE CONTEXTE SCIENTIFIQUE

La Science classique. XVIe-XVIIIe siècle. Dictionnaire critique, sous la dir. de Michel Blay et Robert Halleux, Flammarion, 1998.
Histoire générale des sciences, sous la dir. de René Taton, t. II, La science moderne, de 1450 à 1800, PUF, 1958.
Aspects de la tradition alchimique au XVIIe siècle. Actes du colloque international de l’Université de Reims, novembre 1996, sous la dir. de Frank Greiner, Paris, SEHA, Milan, Arché, 1998.
Index des livres interdits, sous la dir. de J.M. de Bujanda, vol. I, Index de l’Université de Paris, Centre d’études de la Renaissance, Éd. de l’Université de Sherbrooke, Droz, 1985.
La Philosophie clandestine à l’âge classique, Anthony MacKenna et Alain Mothu (éd.), Oxford, Voltaire Foudation, Paris, Universitas, 1997.
Alchimie et philosophie à la Renaissance, J.-Cl. Margolin et S. Matton (éd.), Vrin, 1993.
Giordano Bruno, Œuvres complètes, « Belles-Lettres », 12 vol.
Giordano Bruno, L’Infini, l’Univers et les Mondes, Berg International, 1987.
Giordano Bruno, De la Magie, Allia, 2000.
Giordano Bruno, Des Liens, Allia, 2001.
Francis Bacon, Du progrès et de la promotion des savoirs, Gallimard, « Tel », 1991.
Jean Bernier, Abrégé de la philosophie de Gassendi. Réimpr. de l’éd. de Lyon, 1684. Texte revu par S. Murr et G. Stefani, Fayard, « Corpus des Oeuvres de philosophie en langue française », 7 vol., 1992.
Robert Burton, Digression sur l’air, extrait de l’Anatomie de la Mélancolie, Mille et une nuits, 2000.
Robert Burton, Anatomie de la Mélancolie. Traduction de B. Hoepffner, préface de J. Starobinski, José Corti, 2000, 2 vol.
Tommaso Campanella, Apologie pour Galilée. Traduction et présentation de M. Lerner, Belles-Lettres, 2001.
Tommaso Campanella, La Cité du Soleil, Mille et une nuits, 2000. Une autre traduction du même texte se trouve dans Voyages aux pays de nulle part, Robert Laffont, « Bouquins », 1990.
Jérôme Cardan, Ma vie. Texte présenté et traduit par Jean Dayre, Champion, 1936.
Pierre Charron, De la Sagesse, Texte revu par Barbara de Negroni, Fayard, « Corpus des œuvres de philosophie en langue française », 1986.
François Colonna, Le Songe de Poliphile, Gilles Polizzi éd., Imprimerie Nationale, 1994.
Henri Corneille Agrippa, De occulta philosophia, en 3 vol. : La Magie Naturelle, La Magie Céleste, La Magie cérémonielle, trad. Jean Servier, Berg International, 1981.
René Descartes, Œuvres complètes, publiées par Ch. Adam et Paul Tannery, réédition Vrin, 1996.
Marsile Ficin, Commentaire sur le Banquet de Platon, texte du manuscrit autographe présenté et traduit par Raymond Marcel, Belles Lettres, 1978.
Marsile Ficin, Les trois livres de la vie, Fayard, « Corpus de philosophie », 2000.
Marsile Ficin, Quid sit lumen, Allia, 1998.
Galileo Galilei, Dialogue sur les deux grands systèmes du monde, Seuil, 1992, coll. « Points ».
Pierre Gassendi, Disquisitio metaphysica. Recherches métaphysiques, ou doutes et instances contre la métaphysique de R. Descartes et ses réponses. Texte établi, traduit et annoté par B. Rochot, Vrin, 1962.
Francis Godwin, L’Homme dans la Lune [1638, tr. fr. 1648]. Texte et trad. par Annie Amartin, Presses universitaires de Nancy, 1980.
Johann Kepler, Le Songe ou Astronomie Lunaire [1634]. Texte et trad. par Michèle Ducos, Presses universitaires de Nancy, 1984.
La Mothe Le Vayer, Dialogues faits à l’imitation des anciens, André Pessel (éd.), Fayard, « Corpus des œuvres de philosophie en langue française », 1988.
Gabriel Naudé, Apologie pour tous les grands hommes qui ont été faussement soupçonnés de magie, dans Libertins du XVIIe siècle, J. Prévot (éd.), op. cit., p. 139-380.
Paracelse, Œuvres médicales, choisies, traduites et présentées par Bernard Gorceix, PUF, 1968.
Jean Baptiste della Porta [ou De Porta], La Magie naturelle ou les secrets et miracles de la Nature. Édition conforme à celle de Rouen, 1631, Ed. Daragon, 1993.

Chercheur: 

Session: 

26 novembre