Émergence d’un champ géographique en français autour du règne d’Henri II (1547-1559)

Oury Goldman (Doctorant, EHESS, Paris) : Émergence d’un champ géographique en français autour du règne d’Henri II (1547-1559)

En 1549, Nicolas de Nicolay (1517-1584) devient le premier sujet du roi de France à porter le titre de « géographe du roi », qu’il conserve jusqu’à sa mort. L’institutionnalisation d’une nouvelle figure sociale et savante prend part dans un contexte de multiplication de productions manuscrites et imprimées d’œuvres géographiques dans le royaume de France (cartes imprimées ou manuscrites de l’ « école de Dieppe », publications et/ou traductions de traités cosmographiques et astronomiques, multiplication des récits de voyage et des ouvrages sur les lointains de l’Europe, etc.). Notre intervention se propose d’analyser ce milieu du XVIe siècle comme un moment tournant dans la constitution d’un champ géographique dans le royaume de France, en cherchant à en restituer les dynamiques sociales et politiques, tout en s’interrogeant sur les multiples définitions de la géographie que ces écrits instaurent en dialogue les uns avec les autres. Afin de ne pas dresser une généalogie purement internaliste de ce mouvement, il s’agira de saisir le rôle des connexions avec d’autres espaces européens qui y participent, notamment par le biais des traductions ou d’utilisations d’œuvres venues d’Italie, des pays germaniques et suisses, mais aussi de la péninsule ibérique. Nous nous proposons donc de saisir la multiplicité des acteurs et des situations savantes qui ont participé à la construction toujours négociée d’une géographie comme savoir spécifique dans le royaume de France au milieu du XVIe siècle.

Session: 

Chercheur: