« L’intimité en partage. Koutchouk-Hanem, Flaubert et les autres »

L’épisode de la rencontre de Flaubert avec Koutchouk-Hanem, une prostituée d’origine syrienne avec laquelle il a passé une nuit enflammée en Haute-Égypte, en mars 1850, a déjà été commentée à plusieurs reprises. Cette rencontre a été interprétée comme une métaphore du rapport de domination de l’Occident sur l’Orient, comme une légitimation a posteriori de la supposée supériorité du premier sur le deuxième. Cependant, les sources disponibles concernant Flaubert ne laissent pas penser que celui-ci était favorable à la colonisation. La cible de sa critique, c’est plutôt les signes de modernisation qu’il perçoit en Orient. Et le récit de ce rapport par Flaubert montre aussi des traits de tendresse qui mettent en cause l’hypothèse de la domination occidentale.

Chercheur: 

Session: