« Jane Dieulafoy, la voyageuse indiscrète »

Cette intervention analyse le récit de voyage de Jane Dieulafoy (1851-1916), Une amazone en orient: du Caucase à Ispahan (1881-1882), partie pour la Perse avec son époux Marcel, ingénieur des ponts et chaussées et archéologue intéressé par les civilisations anciennes. Le récit de leur voyage s’érige comme exemple particulièrement éloquent puisqu'il se propose de voir la façon dont la relation entre le voyageur et l’observé affecte leur intimité respective. Bien au-delà de son intérêt comme cas de figure particulier, l’exemple explicite une situation générale de face à face entre le voyageur et l’observé. En effet, la curiosité de Jane Dieulafoy se heurte à la sensibilité des observés. Femme attentive aux détails domestiques et religieux de la population locale, elle entre souvent dans l’intimité d’un « autre » qui se montre parfois jaloux de celle-ci.

Chercheur: 

Session: